10 juin : De Delta (Utah) à Eureka (Nevada)
Pour moi, refaire la route 50 est un vrai pèlerinage. Cette route que j'avais tant craint, me charge encore d'émotions. Cette fois, c'est Huguette qui vous la raconte :
" Me voilà sur les traces de Rolls 2, sur la route du désert. A mesure que  nous avançons, je mesure combien le désert est loin d'être plat. Même si Jo l'a bien expliqué dans son livre "Sur ma route", je suis impressionnée par les immenses lignes droites de plusieurs dizaines de kilometres et ses nombreuses montagnes à franchir, dépassant 2000 mètres d'altitude. Les pentes sont longues et raides. Il n'y a pas de végétation, ni d'arbres pour faire une pause à l'ombre. . Avec un fort vent de face et la chaleur, il avait parcouru 723 km en 6 jours avec seulement 5 villages étape. Il faut l'avoir vu, pour comprendre. Je mesure maintenant combien cette traversée a été physique.
Chapeau Jo pour cet exploit sportif !" 
Huguette 

DSC01754

DSC01671

DSC01804

DSC01685

DSC01690

DSC01683

DSC01679

Cette année, la route 50 est pluvieuse, ce qui exceptionnel à cette période de l'année. Nous avons dû installer notre tente dans le porche du jardin public du village d'Eureka, le même jardin où j'avais été invité par quelques familles menonites à dîner à l'occasion de la fête des pères.

DSC01758

DSC01756

Le village en déclin a connu une expension extraordinaire à la fin du 19ème avec la découverte de ses mines d'or. Un opéra y avait même été construit.

DSC01760

Aujourd'hui, le village est en déclin.Il reste cependant l'extraction et la taille de l'émeraude.
Demain nous passons à Middle Gate, encore un lieu chargé de souvenirs. Les lecteurs de "Sur ma route" comprendront.